9

Toujours des images d'eaux et de grèves. Trop évidentes. Mensongères. Nos mensonges ou surtout les miens qui s'accrochent aux ronces. Ce ruisseau c'est toi ou bien moi, toujours à presque se figer et allant pourtant. Et ce ressac, poussé par l'appétit, montant jusqu'à la chair touchée de la grâce et refluant vers l'amertume et le doute. Trop évident. Écrit d'avance. Nos désolations et la persistance. Un peu d'écume sale.

L'ensemble de ce site est couvert par la licence Creative Commons - by-nc-nd. Drupal theme by Kiwi Themes.